Pluie d’hommages à Mgr Daniel Nlandu

Pluie d’hommages à Mgr Daniel Nlandu

Evêque émérite, Mgr Daniel Nlandu répose pour l’éternité à la cathédrale Notre Dame médiatrice de Matadi. Une pluie d’hommages lui a été rendus.

Par Chadrack Kayi et Laurent Mpaka

Il habitait à l’évêché qui abrite la cathédrale Notre Dame médiatrice en ville basse, c’est là qu’il est inhumé. « Nous ressentons la douleur d’avoir non seulement perdu un être cher mais aussi un père, un pasteur. Son départ crée un vide immense car même s’il était déjà évêque émérite, sa seule présence parmi nous constituait une garantie et une assurance dans la vie de ce diocèse de Matadi », regrette le Cardinal Fridolin Ambongo Besungu.
« Pour tous ceux qui croient au Seigneur, la vie n’est pas détruite mais elle est transformée. Et lorsqu’elle prend fin le séjour sur la terre, ils ont déjà une demeure éternelle dans les cieux, console le cardinal au cours de son homélie . Dans l’extrait de l’évangile que nous venons d’entendre, notre Seigneur Jésus nous dévoile clairement la volonté de Dieu qui est de donner la vie éternelle à tous ceux et à toutes celles qui croient en son Fils. Oui, dit, Jésus, telle est la volonté de mon Père que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour. » L’extrait de l’évangile est celui de Jean 6:39-40.

Un raté cardinal s’en est allé

Evêque du diocèse de Matadi, Mgr Daniel Nlandu est décédé le 12 décembre dernier quelques heures après qu’il a concelebré la messe du centenaire du collège Tumba. Bon berger, il a marqué son temps dans le diocèse. Il entretenait de bonnes relations avec plusieurs politiques. Ils sont venus nombreux lui rendre les derniers hommages.  » Je saisis cette opportunité pour témoigner que les institutions de la province du Kongo central reste marqué par la bonne qualité des relations entretenues entre elles et le diocèse en toute circonstance. Cet héritage sera continuellement sauvegardé », promet Justin Luemba, le gouverneur intérimaire.  » Deo Nkusu, député national était un de ses amis.  » « Nous sommes très très triste, Vous savez que quand il avait été fait évêque, j’avais écourté mon séjour en Europe et je l’avais même accompagné à Ndonga Lukunga. J’avais même fait à manger et il avait mangé des poissons que j’avais préparé là-bas. Donc pour nous, c’est une grande tristesse », larmoie-t-il presque. » ‘C’est une désolation. Nous avons perdu un raté cardinal. Vous allez vous souvenir après la mort du cardinal Etsou, le prétendu cardinal, c’était le cardinal Daniel Nlandu. Pour moi, c’est une grande douleur. Je suis déçu au regard même de nos vaillants hommes de Dieu, nos prêtres, nous du Kongo central, nous sommes en train de perdre que ceux-là qui ont de grande valeur. Nous avons perdu le père Matota, aujourd’hui, on perd Daniel Nlandu, l’espoir s’envole de nouveau. C’est vraiment un éperdument total. C’est pourquoi j’invite les ne kongo (originaire du Kongo central, Ndlr) à ouvrir l’œil. Même parmi les hommes de Dieu, ce n’est que nos meilleurs qui partent. Nous devons tirer vraiment attention, faire une statistique pour pouvoir prétendre élaborer le futur sinon le pire nous guette toujours », estime le député Nsingi Pululu, élu de la Funa, à Kinshasa.
Docteur en théologie morale, évêque Daniel Nlandu Mayi tire sa révérence à l’âge de 68 ans.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.