Décès de Defao : des artistes musiciens et des députés nationaux satisfaits de leur rencontre avec Modero Nsimba

Décès de Defao : des artistes musiciens et des députés nationaux satisfaits de leur rencontre avec Modero Nsimba
Partagez

Ministre assumant l’intérim de sa collègue de la Culture et arts, Modero Nsimba Matondo a reçu mercredi 29 décembre, des artistes musiciens et des députés nationaux. Ces derniers demandent au gouvernement congolais de s’impliquer pour le rapatriement de la dépouille mortelle de l’artiste musicien Defao Lulendo Matumona décédé le 27 décembre dernier à Douala au Cameroun mais aussi des funérailles dignes. Ils sont satisfaits.

Pour apaiser les artistes-musiciens et les députés, Modero Nsimba échange avec l’ambassadeur de la RDC au Cameroun qui le rassure qu’il suit la situation de près. Le ministre lui demande de transférer au plus vite d’autres éléments liés à ce décès pour une prise en charge par le gouvernement du rapatriement de la dépouille mortelle mais aussi de l’organisation des funérailles.  ‘’ Modero Nsimba, le ministre est intelligent. Il nous a donné de très bonnes idées, se réjouit Paul Kasongo le percque. Nous le remercions. ‘’ Parmi les idées : le commun accord entre les artistes musiciens et la famille du défunt, la mise en place d’une commission tripartie gouvernement-artistes musiciens- famille…

S’il reconnait l’implication du ministre ai de la Culture et arts, Kabose, ancien musicien de big stars, l’orchestre de Defao, demande aux mélomanes ‘’ d’être calmes ».  » Le général Defao sera pleuré avec honneurs ‘’, garantit-il.  ‘’ Nous remercions le ministre Modero. Nous avons senti sa disposition de cœur à rendre service. Merci au gouvernement de la République. Nous demandons aux artistes d’être unis ‘’, ajoute, pour sa part, Shako Kongo, artiste-musicien.

Un baobab

En compagnie de cinq députés, les artistes ont décidé de se rendre auprès de la famille de Defao. ‘’C’est la famille qui va donner le go pour l’organisation des obsèques ‘’, reconnait  Ados Ndombasi. ‘’ Dans 48 heures, le programme des funérailles sera établit. Nous allons nous préparer pour pleurer cet homme qui était un des baobabs de la musique congolaise ‘’, annonce satisfaite Nelly Muinga, élue de Songololo, au Kongo central.

Defao Lulendo Matumona, 63 ans, est allé livrer des concerts à Douala au Cameroun. Pris par un malaise, il a été interné notamment  à l’hôpital Laquintinie.  Il y a trouvé la mort.

Lire aussi:www.infobascongo.net/beta/2021/12/27/lartiste-musicien-defao-tire-sa-reverence/

Excellent musicien et danseur, cet originaire du Kongo central a marqué son époque. Amour scolaire et Hitachi  font partie de ses tubes à succès.

Revenu en RDC en 2019 après avoir séjourné pendant 20 ans en Tanzanie, le ‘’général’’ a renoué avec le public congolais mais aussi avec des tournées africaines. Il était en train de préparer des clips de son nouvel album à Matadi où il a récemment des concerts.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.