Des journalistes de Matadi en sit-in devant le gouvernorat pour exiger le paiement de leurs factures

Des journalistes de Matadi en sit-in devant le gouvernorat pour exiger le paiement de leurs factures
Partagez

En contrat avec des médias de Matadi, le gouvernorat du Kongo central n’honore pas ses engagements. Des factures de plus de 20 millions sont impayées. Des journalistes impayés estiment que c’est à cause de cette insolvabilité. Ils étaient en sit-in au gouvernorat.

Par Laurent Mpaka

Des journalistes assis à même le sol devant le portail du gouvernorat, des rameaux en mains. Ils sont de ,CCTV, RTA, MA Bannière et Horeb TV. Les 20 mois d’insolvabilité du gouvernorat envers leurs médias correspond à 20 mois de leurs arriérés de salaire. ‘ Nous ne sommes pas venus quémander ni nous agenouiller devant eux pour qu’ils nous donnent leur argent. Nous demandons qu’on puisse payer nos prestations. Nous avons droit à notre argent. Je l’avais dit : Les députés provinciaux nous ont amené tout ce malheur que nous avons aujourd’hui. Nous sommes à la veille des fêtes, nos enfants et nous-mêmes, nous ne pouvons pas vivre mais eux doivent vivre ? « , s’indigne Shambuyi Batubenga, directeur de programme de Ma Bannière télévision, chef de la délégation.  » Nous la RTA ainsi que nos confrères d’autres chaînes, ça fait 20 mois que nous sommes impayés. Nous avons utilisé toutes les démarches intellectuelles face à ces gens de mauvais cœur qui dirigent cette province. Nous avons écrit des correspondances de tout genre mais malheureusement, ces gens n’ont pas répondu favorablement. Le conseiller en communication, nous l’avons abordé plus d’une fois, sans solution. Et, ce qui nous a plus énervés, il nous a dit que ‘l’inspection générale des finances a dit que nous ne pouvons pas recevoir notre dû parce que le contrat n’était pas conforme, il faudra faire un appel d’offre. Mais curieusement, le nouveau locataire du gouvernorat a signé des contrats avec d’autres chaînes de Matadi où il paie régulièrement », regrette Élie Paul Futi, journaliste à la RTA.

Le contrat avec ces médias ont été signés sous Atou Matubuana.
Ces journalistes ont finalement été reçus par le directeur de cabinet du gouverneur ai.  »Il nous a dit qu’il a pris à cœur nos préoccupations et qu’il va soumettre ça au gouverneur et qu’au mois de janvier , on va trouver une solution « , rend compte Shambuyi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.