Cadeau de fin d’année de Modero Nsimba : les factures de tous les admis à l’hôpital de Sumba-Kituti payées

Cadeau de fin d’année de Modero Nsimba : les factures de tous les admis à l’hôpital de Sumba-Kituti  payées

Des patients et des femmes qui ont a couché retenues pour insolvabilité ont eu l’occasion de quitter l’hôpital général de référence de Sumba-Kituti en territoire de Muanda. Modero Nsimba, élu de ce territoire a honoré leurs factures.

Par Blaise Vangu

Ministre Modero à l’hôpital Sumba kituti/photo ibc

Son bébé dans ses bras, une femme heureuse prend ses cliques et claques. Elle était retenue à l’hôpital depuis trois mois faute d’argent après avoir accouché. Seule récompense à donner à son bienfaiteur, appeler désormais sa fille Modero Nsimba.
Au total 25 personnes sont libres. Neuf femmes qui ont subi une césarienne, six qui ont accouché normalement, six autres étaient en chirurgie, quatre enfants en pédiatre. Certains étaient encore en train de poursuivre des soins.

Ministre Modero Nsimba à l’hôpital Sumba kituti

Par peur qu’après le départ de Modero Nsimba que l’hôpital leur demande encore de l’argent, ils sont partis tous souriants.  » Je veux que vous alliez fêter avec vos familles », instait le ministre Modero Nsimba. L’ hôpital général de Sumba-Kituti s’est vidé.  » Pour nous, c’est une grâce. Souvent, il y a des malades qui s’évadent. Avec le personnel qui touche une petite prime, cela nous dérange. Avec le geste du ministre, cela nous permet à avoir quelque chose comme gratification pour la fin de l’année  », se réjouit Dr. Balenda, le médecin directeur.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.