Réaménagément stratégique du gouvernement provincial du Kongo central: Bigas Mbidi s’en va, Pierre Kabangu perd la préséance. Mais pour combien de temps ?

Réaménagément stratégique du gouvernement provincial du Kongo central: Bigas Mbidi s’en va, Pierre Kabangu perd la préséance. Mais pour combien de temps ?
Partagez

Bigas Mbidi, commissaire général en charge des Travaux publics et infrastructures, très proche du gouverneur déchu Atou Matubuana est la seule personne qui quitte le gouvernement. Pierre Kabangu, ministre des Finances, un autre proche de Matubuana n’est plus le ministre préseant. Un réaménagément du gouvernement Justin Luemba mais qui durera combien de temps ?

On le croyait limité par son pouvoir d’intérimaire, que non ! Justin Luemba réaménage le gouvernement. Remplacé par l’Ir Samy Nsebwa, Bigas Mbidi qui occupait le portefeuille intéressant des Travaux publics et infrastructures a-t-il payé pour sa forte accointance comme le disent plusieurs sources avec Atou Matubuana ? Difficile de le dire mais beaucoup annonçait déjà son départ. Même si Pierre Kabangu, ministre des Finances fait partie des ministres compétents, il n’en demeure pas moins qu’il est aussi un proche du gouverneur déchu. C’est un probable intérimaire au cas où le gouverneur intérimaire connaît un problème. Il n’est donc plus le premier des ministres provinciaux. Cette place revient désormais à Serge Kuebena, ministre de l’Intérieur, décentralisation, affaires coutumières et éducation. La femme de Atou Matubuana, la ministre des Affaires sociales, postes et télécommunications et des NTIC, Huguettes Ngana, elle perd le portefeuille du Genre, famille et enfant, mines, communication et médias. En revanche, elle hérite les affaires sociales. Pourtant, certaines sources affirment qu’elle ne se présente plus au travail.

Dans le gouvernement pour combien de temps ?

Parmi les trois personnes qui font leur entrée : Grégoire Tuntani Makanda, ministre des Sports et Loisir, jeunesse, genre, famille et enfant et des relations avec le parlement et Jean-Marie Mambu sambu, ministre de l’Energie, ressources hydrauliques, travail et affaires foncières. En effet, deux ministres provinciaux, Guylain Panzu et Édouard Samba avaient démissionné du gouvernement pour reprendre leurs fauteuils de députés provinciaux.
Mais maintenant que le président de la République Félix Tshisekedi annonce la tenue des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs dans les 14 provinces à problème en janvier, le gouvernement Luemba durera combien de temps ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.