Un présumé racketteur copieusement tabassé décède au cachot de la police de Mbanza-Ngungu

Un présumé racketteur copieusement tabassé décède au cachot de la police de Mbanza-Ngungu

Un présumé racketteur succombe au cachot de la police de Mbanza-Ngungu . Il y était détenu depuis le matin du 3 janvier après avoir été copieusement tabassé par des habitants.

Le présumé racketteur pique une crise au cachot et est vite conduit au centre de santé de la police. Il y décède. Il a été tabassé la nuit du dimanche 2 à lundi 3 janvier par des habitants et était détenu au cachot de la police. En effet, les habitants le recherchaient pour ses multiples forfaits, à en croire une source.
Apres sa mort, sa famille s’est adressée à l’auditorat militaire qui a envoyé des militaires au cachot de la police. Le chef de poste et son collègue colis à la garde de la prison ont pris fuite abandonnant des armes.
Le cachot du commissariat garde plusieurs présumés dangereux racketteurs. Ils sont en train d’être transférés à la prison.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.