Culte d’action de grâce et d’alliance au Kongo central : l’Eglise de réveil du Congo s’uniformise

Culte d’action de grâce et d’alliance au Kongo central : l’Eglise de réveil du Congo s’uniformise

Pour son culte d’action de grâce et d’alliance en vue de reconnaître les bienfaits de Dieu l’année qui s’est achevée et lui confier ses activités de 2022, l’Eglise de réveil du Congo (ERC) Kongo central l’a tenu simultanément dans la province. Un pari gagné pour l’Evêque principal, le Dr Armel Maboti qui se bat pour mettre fin au désordre qui a longtemps miné cette ASBL confessionnelle.

Pendant que la paroisse YHWH Sabaoth Buima vibre au rythme des louanges , adorations et témoignages, Boma, Muanda, Kimpese et Kisantu embouchent la même trompette.  » C’est un culte d’essai où au même moment, nous célébrons ton nom », rend gloire à Dieu, le Dr Maboti qui rassure que  » pour les fêtes à venir chrétiennes comme la pentecôte, elles seront célébrées de Kasangulu à Muanda ».

Des sourds muets chantent au cours du culte d’action de grâce à l’église YHWH Sabaoth Buima, à Matadi


Depuis qu’il y a 15 mois qu’il préside à la destinée de l’ERC Kongo central, il se bat pour uniformiser son administration. Outre ce genre de culte uniformisé, il y a aussi le logo et le cachet.  » Nous devons aussi savoir qui fait quoi et qui est qui ? « , dit-il. C’est pour cela  » assoeir une bonne structure de l’église de réveil  » pour que les gens comprennent qui nous sommes en vue d’assurer un bon fonctionnement spirituel et social » est un des trois de ses objectifs pour 2022. Mais il y a aussi: sortir de l’ anonymat après l’esprit de dualisme qui a dérangé l’ERC et consolider l’unité et l’amour dans la paix.

L’ERC se réinvente

A l’instar de David qui avait fait alliance avec l’Eternel, l’ERC la scelle aussi. S’il avait levé la coupe de délivrance, invoqué son nom et accompli son voeu, l’Evêque principal recommande aussi cela à ses membres car il croit dur comme fer aux bénédictions de Dieu pour sa structure.  » Cette année est notre année, l’année de notre leadership », soutient-il.
Armel Maboti marche sur les pas de l’Evêque général Dodo Kamba qui, lui aussi, va de succès en succès. Il est désormais le président de toutes les plateformes des confessions religieuses en RDC. C’est cette structure qui élue, le président de la Commission électorale nationale indépendante. Autrefois, l’ERC occupait toujours la 6eme place.  » Nous devons défendre cette position en province  », encourage Maboti.


Parmi ses actions, l »Evêque général a garantie l’assurance décès aux pasteurs de l’ERC.  » Nous devons prier pour cet homme », recommande-t-il.
Pour 2022, l’agenda de l’ERC Kongo central programme plusieurs activités. « Nous allons vous accompagner », promet le chef de division de la justice Ndungi Mabanza.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.