Faute d’argent, la sélection de Boxe du Kongo central, la meilleure de la RDC traîne pour se rendre à la 30e édition du championnat national

Faute d’argent, la sélection de Boxe du Kongo central, la meilleure de la RDC traîne pour se rendre à la 30e édition du championnat national

Pendant que 14 provinces sont déjà arrivées à Kinshasa pour participer à la 30e édition du championnat national de boxe, la sélection du Kongo central l’a meilleure de la RDC traîne encore à Matadi faute des moyens.

La sélection de boxe du Kongo central qui est logée et nourrie chez le coach Toussaint, directeur technique de la boxe en RDC et du Kongo central ne sait toujours pas si elle prendra son bus pour Kinshasa participer à la 30e édition du championnat national de boxe.  » Hier le gouverneur nous a reçus avec le chef de division des sports et le vice-président de la ligue. Nous attendons. Il y a déjà 14 provinces qui sont arrivés à Kinshasa pour cette compétition qui démarre le 25 janvier. Le gouverneur nous a promis qu’il verra ce qui est faisable  », répond Toussaint à infobascongo. « Ce n’est pas normal que seul notre Coach nous prenne en charge. Nous sommes les Athlètes du Kongo central. Que le gouvernement nous soutienne. Et, à notre tour, nous allons honorer la province », promet Peter Kabeji, catégorie mi-lourd.

Boxeurs performants mais ignorés

Selon le coach Toussaint, le Kongo central s’est classé 6e à l’édition passée et est première en RDC. Il a remporté cinq médailles en Afrique, au monde, il est classé 9e mais personne n’en parle.  » Je demande aux autorités d’aider la jeunesse. Partout il y a un budget pour le sport mais au Kongo central, il n’y en a toujours pas. On voit même les équipes d’Elima, Nord Sport qui vont défendre la province. C’est pour l’honneur des autorités. Mais rien n’est fait pour le sport »,regrette-t-il.
Néanmoins, la sélection se dit bien préparée au terrain Damar de Matadi  » Malgré ce peu de temps de préparation que nous avons eu, nous sommes prêts. Personnellement, je suis prêt, j’ai bien assimilé la matière. J’y vais pour être champion national, être sélectionné en équipe nationale en vue d’aller combattre au championnat d’Afrique ou du monde », ambitionne Ilunga Mutombo alias Mohamed Ali, catégorie super walter. Paul Mbala Kisadila, catégorie plume croit en ses capacités. « Je suis prêt à aborder le championnat national car tout va pour le mieux. J’espère ramener la médaille d’or à la province », croit-il.

Malgré l’attentisme, l’espoir ne s’est pas encore envolé. « Nous avons l’assurance du gouverneur. Jusqu’à maintenant, nous n’avons pas encore été rappelé. Si jamais il nous répond favorablement, demain nous débarquons à Kinshasa », espère Clément Lomboko Lopula président de la Ligue de boxe du Kongo central.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.