Boma: le « FBI » arrête un présumé voleur des compteurs de la Regideso

Boma: le « FBI » arrête un présumé voleur des compteurs de la Regideso

Initiative de sécurité mise en place par des jeunes de Boma, le  » FBI  » continue de lutter contre voleurs, extorqueurs…Elle met la main mardi 25 janvier sur un présumé voleur des compteurs de la Régie de distribution d’eau(Regideso), entreprise publique.

Dans un container bien aménagé qui fait office de leur siège mais aussi de cachot sur la bretelle qui sépare les avenues Banana et Bon marché est gardé Fabrice, présumé voleur. Il y est détenu depuis 4 heures du matin. Les membres du  »FBI  » qui montent chaque jour la garde, l’ont appréhendé.  » Nous avons trouvé dans le sac qu’il détenait sept compteurs  », relate Ndende, le président du  » FBI  ».
Des membres de ce mouvement d’autodéfense ont veillé pendant qu’ils attendaient la police. Devant leur siège, des familles surchauffées prêtes à lyncher Fabrice.  » Tout le temps, les habitants se plaignent du vol des conpteurs. Nous sommes prêts à en finir avec ce voleur  », enrageait Martine.  » Je regardais par la fenêtre, j’ai vu de l’eau partout en train de couler. J’ai crié pour alerter les gens et nous avons constaté que le compteur était volé  », regrette Alphonsine. Quand les policiers sont arrivés, ils leur ont remis le présumé voleur. Le but du FBI est aussi de lutter contre la justice populaire.
Depuis trois ans, ces jeunes luttent contre l’insécurité à Boma. Ils demandent 500fc(0,25$) auprès de certains ménages Le résultat de leur action est applaudi par les habitants.

Mais le FBI n’est pas que dans la lutte contre les inciviques. Ils sont aussi dans l’assainissement

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.