Maestro Albert Kisukidi, le premier traducteur de l’hymne nationale congolaise en kikongo s’est éteint

Maestro Albert Kisukidi, le premier traducteur de l’hymne nationale congolaise en kikongo s’est éteint

Intelligent, Albert Kisukidi l’était. Beaucoup de Congolais l’on découvert sur Facebook par des publications de qualité mais aussi par le doigté de sa guitare. Très lié à la culture Kongo, il est le premier Congolais à traduire l’hymne nationale de son pays la RDC en kikongo. La toile lui rend des hommages mérités.

Yala Nadia Kisukidi est sa fille. Elle est parmi les premières personnes à annoncer la nouvelle. « Mon père, Albert Kisukidi Nambo Kiay – « Mbuta Muntu » ou le « Sénateur » pour ses amis, est parti ce matin.
La tristesse est infinie pour ses proches. Je l’avais encore hier au téléphone. Nos dernières discussions portaient sur l’ABAKO et sur sa petite fille, Stella Kimia  », annonce-t-elle triste avant de publier une vidéo de leur conversation de 2019 à Nice en France.

C’est dans cette ville qu’il a tiré sa révérence.
Sur sa page facebook, il publiait des informations ludiques sur plusieurs sujets.


« Paix à son âme! Même sans le connaître de près on se nourrissait de sa sagesse, de tout ce qu’il nous apprenait sur le Congo sa terre qu’il chérissait tant ! », reconnaît Deborah Nkulu. « Il a valablement rempli sa mission sur terre il peut en être fier et sa famille aussi. Mes condoléances. »

Passionné de la guitare, cet homme à la voix rauque qui vivait depuis 55 ans en Europe diffusait plusieurs de ses compositions et interprétations . Sur ce lien, on le voit chanter en kikongo avec sa compagne.

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10220439723532459&id=1512573408

Parmi ses œuvres, il y a la traduction de l’hymne nationale congolaise en kikongo.

https://fb.watch/bQMwgzoC7E/

Albert – Fabrice Puela est heberlué: « J’aimerais vraiment que ce soit une fausse nouvelle…
Mbuta Kisukidi Albert mon ndoyi!
Taata Albert Kisukidi, le premier traducteur en langue nationale, « en kikongo » de l’hymne national qu’en bon maestro, il savait exécuter avec maestria…
Pourquoi nous quitter de si tôt?
Quel érudit! Quelle bibliothèque qui se brûle ! Comment faire pour arriver au lieu de deuil pour honorer ta mémoire!
Wenda kia mbote mbuta (en kikongo, va en paix, Ndlr). »
Kisukidi a étudié à la Colonie scolaire de Boma, Tumba, Sonabata en RDC, à l’université catholique de Louvain(Belgique) et Poitiers en France. Il a été professeur de Lycée en France. C’était un grand défenseur des valeurs démocratiques. « Je l’ai personnellement connu, à Radio Campus, il a milité avec nous dans les années 80 à Bruxelles avant d’aller s’installer en France. Paix à ton âme camarade », prie un internaute.

www.infobascongo.net rend hommage à un de ses grands lecteurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.