TC Elima-Athletico: menacé, l’arbitre prend fuite

TC Elima-Athletico: menacé, l’arbitre prend fuite

À cause d’une contradiction dans l’arbitrage au cours de la rencontre entre Athletico Club Matadi et le Tout Capable Elima pour le compte de la 23e journée de l’Entente urbaine de football de Matadi (Eufmat) lundi 28 mars au terrain Damar , l’arbitre central menacé a pris la poudre d’escampette.

Arrêt definitif du match, à la 88e minute. Les supporters d’Elima surchauffés envahissent le terrain. Pendant ce temps, l’arbitre réussi à s’éclipser.

Déroulé de l’événement

Quatre minutes auparavant,
une offensive des rouge et or. Phanzu, l’assistant 2 lève son drapelet pour indiquer une position litigieuse de Diakiese Aziza. L’arbitre central Kalombo lui, siffle un pénalty en faveur du TC Elima consécutif à une faute dans la surface sur Diakise. Face à cette contradiction, la contestation s’en est suivie. Chacune des deux équipes veut tirer son épingle du jeu,le match s’arrête momentanément. Les esprits se calment, les choses semblent revenir dans l’ordre, place à la poursuite de la rencontre pour s’arrêter finalement

Elima, 12ème avec 31 points s’attendait à grimper au classement.
« L’arbitrage congolais, c’est vraiment très décevant. A bien regarder, le joueur n’était pas en position de hors-jeu. Il y avait deux joueurs dans la surface de réparation, passe adverse, ce n’est pas un hors-jeu. L’arbitre central accepte d’accorder le pénalty sur cette action. Il a même donné un carton jaune au joueur qui a commis la faute. Mais son assistant indique qu’il y a hors-jeu. Pour moi, c’est l’arbitrage, je n’ai pas à le commenter. Nous allons nous concentrer désormais pour les prochains matchs », joue au compréhensif, Chancel Konko, l’entraîneur du TC Elima.

Résultat suspendu

L’envahissement des supporters sur le terrain a interrompu la rencontre. « Les gens peuvent croire que ce sont les supporters d’Elima qui ont envahi le terrain,. Pendant tout l’arrêt, les supporters de deux équipes étaient sur l’aire de jeu, signale Konko. Pourquoi vouloir responsabiliser ceux d’Elima. Nous attendons la décision de l’Entente et voir comment réagir pour ne pas perdre ce match par forfait. « 

L’Athletoco pour sa part abordait le match pour quitter la 13e place en engrangeant trois points (31 points) …Hélas ! « L’arbitre assistant avait déjà soulevé son drapélet pour indiquer la position litigieuse, mais l’arbitre central n’avait pas l’intention de le voir, il était centré sur le joueur qui allait vers le but. Quand il siffle pénalty, ç’a causé ce désordre. L’assistant a insisté, lorsqu’il est revenu vers son assistant qui lui a fait voir que ce n’était pas un pénalty plutôt un hors-jeu car je l’avais déjà indiqué. L’arbitre est revenu à la raison. Les supporters d’Elima ont protesté. Pour moi, le seul maître du terrain c’est l’arbitre, c’est à lui d’établir toutes les responsabilités parce que nous étions très à l’aise par rapport à la position de l’arbitre assistant. Le commissaire du match est mieux placé, le secrétaire de l’Entente, de la Ligue ont vu ce qui s’est passé, c’est à eux de prendre leur décision, nous l’attendons », réagit Makiese, l’entraîneur.

Son équipe était la première à scorer à la 32e minute grâce à un bijou de Biakita Mazombo (1-0). Et le TC Elima a égalisé à la 61e par le truchement de Mavinga puna qui faisait son entrée en jeu (1-1).

D’après le commissaire au match, le résultat du match est suspendu en attendant que la commission de discipline et des arbitres statue.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.