Tang Soo Do : des filles aussi

Tang Soo Do : des filles aussi

Nouvelle discipline sportive au Kongo central, le Tang Soo do intéresse déjà des filles. Une dizaine intègrent le Club Jang Israël de Nzanza, à Matadi . Elles s’entraînent déjà. www.infobascongo.com les a rencontrées mercredi 6 avril, à l’esplanade de l’EP Baobab.

Installé le 29 mars dernier au Kongo central, cet art martial séduit déjà les filles. « C’est pour ma propre défense. Comme fille, je dois aussi le pratiquer, ce n’est pas seulement pour les garçons parce que si je rencontre un obstacle, j’aurais la facilité de me défendre », soutient Naomoe Nzuzi Ntedika. Ginete Bazinga, la pratique aussi. C’est une reconvertie. « J’avais déjà commencé ici avec le Taekwondo, j’avais laissé parce que je comprenais pas la matière. Avec le Tang Soo Do, je la comprends. Le maître qui a fondé le Tang Soo Do, c’est Hwang Kee, il est né en 1914 et est mort en 2002, je connais aussi les noms des ceintures, drapeaux… » résume-t-elle.
Dans une ville où les filles sont la proie des racketteurs, Miradie se décide d’apprendre cet art » pour ne plus se faire intimider  »

Des filles prêtes

Ce sont des maîtres de Tang Soo Do Kongo central qui les forment. Eux-mêmes ainsi que des arbitres ont terminé , mercredi 6 avril, une formation qui a duré six jours.
« Nous avons appris beaucoup de ce séminaire. Les zones d’ombres sont éclairées : les distances de table, siège, ce que nous faisions par ignorance, mais aujourd’hui, avec l’aide des instructeurs, nous avons compris ces choses et maintenant nous pouvons les appliquer sans commettre la moindre erreur », se vante Maître Fabrice Engongo, entraîneur provincial. Son collègue Maching Makabu Kalala, entraîneur urbain est aussi outillé. « J’ai apprécié la qualité de la formation, nous sommes suffisamment armés pour mieux pratiquer cette discipline », soutient-il.
Les filles, elles, n’attendent que la compétition pour se mesure avec d’autres filles.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.