Au Kongo central, l’ordre des infirmiers de Mbanza-Ngungu déterminé à traquer les faussaires

Au Kongo central, l’ordre des infirmiers de Mbanza-Ngungu déterminé à traquer les faussaires

L’assemblée générale de l’ordre des infirmiers du territoire de Mbanza-Ngungu mercredi 20 avril décide notamment de traquer les faussaires.

L’ordre des infirmiers de Mbanza-Ngungu veut mettre de l’ordre dans la corporation. Malgré que depuis. 2016, la profession de l’infirmier est devenu un ordre, les faussaires continuent de foisonner.  » Ils ne sont pas inquiétés  », se plaint Placide Disunga. Le président de l’ordre des infirmiers de Mbanza-Ngungu a maintenant la possibilité d’appliquer la loi. Il a reçu une correspondance du comité provincial de l’ordre des infirmiers qui demande à la corporation de contrôler les dossiers de tous les infirmiers inscrits au tableau de l’ordre. « Cette lettre que nous venons de lire nous réconforte parce que maintenant le travail de l’ordre sera fait  », se réjouit-il. .La rigueur sera aussi appliquée à ceux qui ne sont pas inscrits au tableau de l’ordre. « Lorsque les faussaires et ceux qui n’ont pas encore prêté serment continuent de travailler, ce n’est pas pour l’avantage de la population alors que l’ordre des infirmiers est venu pour renforcer la qualité des soins  », informe Disunga.
L’AG permet aux infirmiers qui n’ont pas encore prêté serment de s’apprêter pour le 12 mai, à l’occasion de la journée internationale de l’infirmier. La réunion a aussi décidé de la tenue d’une conférence et une marche de santé.
L’odre des infirmiers du territoire de Mbanza-Ngungu est décidé à redynamiser ses activités.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.