Matadi:la police sur les traces de la fille qui a jeté son foetus

Matadi:la police sur les traces de la fille qui a jeté son foetus

Une semaine après qu’un foetus a été jeté dans une poubelle à Kolokolo, un camp de la police en ville basse, à Matadi, la police a identifié l’auteur de cet acte, à en croire une source qui a requis l’anonymat.

Cette source raconte que la police a mené des investigations jusqu’à découvrir cette fille-mère admise dans un hôpital de la ville.

Il y a une semaine, un travailleur du magasin « Satellite  » qui jetait des ordures a fait découverte effroyable :un fœtus d’environ 7 mois.  »Sa tête dans un sac était encerclée par son cordon ombilical. Il était déjà mort », raconte notre source.
La fille qui s’est débarrassée de son fœtus serait passée aux aveux.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.