Pour l’essor du Kongo central, le ticket Mbadu-Mambwini ambitionne d’abord stabiliser les institutions provinciales

Pour l’essor du Kongo central, le ticket Mbadu-Mambwini ambitionne d’abord stabiliser les institutions provinciales

Parmi les tickets favoris cités pour devenir locataire du gouvernorat du Kongo central Crispin Mbadu et Joseph Mambwini. Leur plus grande ambition est de stabiliser les institutions provinciales en vue de mieux appliquer leur projet de société.

Mais pourquoi Mbadu et Mambwini mettent un point d’honneur  à la stabilisation des institutions provinciales ? ‘’C’est grâce à une collaboration harmonieuse de toutes les institutions de notre province que nous pouvons parvenir à des résultats collectifs escomptés permettant de booster le développement tant attendu par nos populations ‘’, explique Mbadu aux députés.

Depuis trois ans maintenant,  le Kongo central déjà victimes des dissensions a davantage excellé dans ce dissentiment au grand dam de son développement. Le plan, par exemple, de Développement provincial (PDP) qui visait à développer le Kongo-Central afin de permettre à toutes ses filles et à tous ses fils d’améliorer leurs conditions de vie, grâce à l’exploitation de leur sol et sous-sol n’a pas été appliqué. ‘’Le temps est arrivé où nous devons arrêter les divisions internes et nous mettre au travail ensemble afin de donner à nos populations le meilleur de nous-mêmes pour que celles-ci jouissent enfin des richesses que regorge notre province ‘’, estime le candidat Crispin.

Gestion avec des députés

Mais cette cohésion recherchée après l’élection de ce tandem favorisera quoi ? ‘’Une fois élus, au nom de la continuité de l’Etat, nous allons capitaliser et parachever tous les chantiers initiés par nos prédécesseurs ‘’  Ils ciblent : le stade Lumumba à Matadi, Socol à Boma, Nvuki à Kisantu, le bétonnage de la route Ango Ango à Matadi, des principales avenues de Mbanza-Ngungu mais aussi des travaux en cours dans les territoires respectifs. 

Province  agricole, les routes du Kongo central sont pour la plupart délabrées. C’est aussi le cas des routes nationales Manterne-Sighini, Kisantu-Ngidinga et Kwilu-Ngongo Kimpangu, ‘’Nous allons poursuivre le plaidoyer auprès du gouvernement central pour l’effectivité du début des travaux prévus dans le cadre du programme Sino-congolais ‘’, promet Mbadu qui projette déjà la composition d’un gouvernement avec des députés provinciaux pour une gestion ‘’collégiale et participative ‘’.

Regard sur le social des députés

L’élection le 6 mai se fera par des députés privés de leurs émoluments depuis plusieurs mois.

Le ticket Mbadu-Mambwini envisage : améliorer sensiblement les appuis budgétaires de l’Assemblée provinciale, améliorer leurs conditions sociales, payer progressivement leurs arriérés, leurs frais d’installation, impayés depuis le début de la législature en cours. Le cinq piliers de leur programme d’actions sont : Améliorer l’accès aux services sociaux de base ; diversifier et promouvoir l’économie provinciale et locale ; développer les infrastructures de soutien à la production de la province, améliorer la protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique et renforcer la bonne gouvernance, la cohésion et consolider la paix dans la province. ‘’C’est avec humilité que nous nous tenons devant vous afin de solliciter, au sein de ce temple de la démocratie du Kongo central, la confiance du peuple à travers vous ses élus qui devrez à cet instant décider sur le devenir et le développement du peuple Kongo ‘’, conclut Mbadu. Il est vice-ministre du Plan  et a fait la philosophie à l’Université St Augustin de Kinshasa. Elu député national et provincial de Tshela, Crispin est détenteur d’une licence en droit de l’université de Fribourg en Suisse et d’une maîtrise en Administration Publique de l’Ecole Nationale d’administration publique du Québec, au Canada et son colistier Joseph Mambwini a une thèse de doctorat de l’université Sorbone Paris IV en France.  

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.