Inquiète sur la maintenance du Pont Maréchal Mobutu,Gloria Tuluka, DG de l’OEBK alerte

Inquiète sur la maintenance du Pont Maréchal Mobutu,Gloria Tuluka, DG de l’OEBK alerte

Samedi 21 mai, lors du 39 ème anniversaire du Pont Maréchal Mobutu, à Matadi, au Kongo central, Gloria Tuluka, directrice générale de l’Organisation pour l’équipement de Banana-Kinshasa(OEBK) émet des inquiétudes sur la maintenance de cet ouvrage. Elle lance une alerte.

Menace contre le talus, fissures et nids de poule, Gloria Tuluka reprend le rapport technique des experts japonais pour alerter les autorités. Sur le banc des accusés : les constructions dans les encablures de ce pont de 722 m de long et de 520 m de portée dues à l’explosion démographique de la ville, au trafic des poids lourds et à la pression permanente sur la chaussée. L’ étude des experts japonais chiffre les travaux du pont ainsi que ses voies d’accès à plus de 20 millions de dollars.  » Ainsi, l’urgence impose à l’OEBK le lancement des travaux pour la stabilité de cet ouvrage dont la détérioration fait subir un coup dur à l’ensemble du pays. Devant les responsabilités pour la mobilisation des fonds nécessaires en vue de la durabilité, de l’entretien et de la maintenance du pont, l’OEBK ne saurait constater l’anéantissement de ses efforts par certains usagers dont l’impact négatif de la chaussée est visible  », dénonce la directrice générale. Les nombreux poids lourds qui font le trafic au port MGT, non loin du pont Maréchal sont cités. C’est ainsi que Tuluka rappelle que  » l’avenir du pont Maréchal est tributaire de la volonté du gouvernement à protéger cet ouvrage contre toutes les menaces à sa stabilité occasionnées par les nouveaux investissements des opérateurs économiques  ».

Le comité Gloria, une opportunité

Parmi les solutions que son comité envisage : un mini péage à côté de celui installé sur le pont lequel aide à l’entretien et à la maintenance de cet ouvrage dynamique. Il remercie le président de la République Félix Tshisekedi  » qui replace l’OEBK au centre de l’enjeu avec le projet du port en eaux profondes de Banana  » précisant que cela n’aura de sens que par »la meilleure maintenance du pont Maréchal et de sa pérennité pour les années à venir « .


Nommé il y a moins de trois mois à la tête de l’OEBK qui gère le pont Maréchal Mobutu, symbole de la coopération nippo-congolaise, le comité Gloria qui salue le pays du soleil levant pour son accompagnement dans la maintenance de ce joyau, peaufine des stratégies pour élever sur un piédestal ce service public. Faustin Madja, le directeur administratif et financier souligne que leur comité constitué des fils de la maison est venu  » redonner de l’espoir, de la joie aux travailleurs  ».
Représentant du ministre des Transports, voies de communication et de désenclavement, Aimé Fele certifie, pour sa part, que ce comité est »une opportunité pour un nouvel élan et la perspicacité dans la gestion de cette œuvre  ».
Les festivités du 39 ème anniversaire du Pont Maréchal s’achèvent par une rencontre de football entre son équipe et celle de l’Ogefrem. Les visiteurs(Ogefrem) l’emportent par 2-0.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.