« Notre vœu le plus ardent est que cette compétition se passe dans la discipline la plus totale »: Nsompa Bulezi à l’ouverture de la 19e édition du Karaté Do

« Notre vœu le plus ardent est que cette compétition se passe dans la discipline la plus totale »: Nsompa Bulezi à l’ouverture de la 19e édition du Karaté Do

La 19e édition du Championnat provincial du Karaté Do a ouvert ses portes samedi 11 juin au bassin Damar.
Les délégations de Kimpese, Matadi, Boma ainsi Muanda prennent part à cette compétition qui aligne des athlètes dans toutes les catégories. Le bourgmestre de la commune de Matadi désire qu’elle se déroule correctement.

« Notre vœu le plus ardent est que cette compétition se passe dans la discipline la plus totale. Ce dont nous avons besoin ici c’est le fairplay, du beau spectacle et du professionnalisme », souhaite Nsompa Bulezi, Bourgmestre de la commune de Matadi qui a donné le go de cette édition. Son vœu est respect.
Premier combat est précédé du Kata d’ouverture fait par Germaine Kodia Tula de Kimpese.
En ouverture, chez les Cadets, dans la catégorie de moins de 52Kg, Lelo Lelo a perdu devant Ndinu Fadga (2-5) tous deux de Matadi. Dans l’autre combat de moins 57Kg, Makaya Kilola a battu Okamba Matondo (5-2) les deux également sont de Matadi. Enfin, Ngoma de Boma a eu raison de Pembele de Kimpese (5-3).

Chez les dames, dans la catégorie Cadets trois athlètes ont été déclarées Championnes sur tapis vert, toutes de Matadi. Il s’agit de Kimpangu (-47 Kg), Balandu (- 54 Kg), Okamba (+54 Kg). Et Mbuengo Joanie de Kimpese championne de la catégorie Sénior (+54 Kg).
Mais la compétition connaît des difficultés. « Le problème que nous avons est lié au tatami. En général, c’est 8m2 mais jusque là, nous n’avons que 6m2. Nous devons savoir le gérer », estime Lemas Kala, directeur technique provincial du Karaté Do aux athlètes. Il les invite à observer des règles disciplinaires envers les officiels. « Tout arbitre présent ici fut un athlète, à cette époque-là, il n’y avait pas de tatami, nous combations sur ce béton. Ne pensez pas que vous êtes le premier à apporter le kimono que ces arbitres. Ne les pointez pas du doigt. Donc, respect », fait-il observer tout en édictant les règles du jeu.
Ce championnat se poursuit dimanche 12 Juin au bassin Damar.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.