Le Cardinal Ambongo installe Mgr André-Giraud Pindi « le don d’un pasteur selon le cœur de Dieu « 

Le Cardinal Ambongo installe Mgr André-Giraud Pindi « le don d’un pasteur selon le cœur de Dieu « 

« Aujourd’hui, le diocèse de Matadi rend grâce à Dieu pour le don d’un pasteur selon son cœur » C’est de cette façon que le Cardinal Fridolin Ambongo désigne Mgr André-Giraud Pindi. Le nouvel Evêque du diocèse de Matadi qu’il installe au terrain du Camp militaire Redjaf samedi 16 juillet, à Matadi à une grande mission.

L’évêque est, de toute évidence celui qui agit selon Dieu. Ce qu’on attend d’un évêque c’est de témoigner d’une grande sollicitude pour les troupeaux du Seigneur au point de ne même pas hésité à donner sa vie pour ceux et celles que Dieu lui a confiés. L’ordination épiscopale que vous allez bientôt recevoir n’est pas un honneur mais bien plutôt une charge », fait savoir le Cardinal Fridolin Ambo à Monseigneur Giraud. Le berge le sait. Il s’engage solennellement à remplir la charge qui lui est confiée. Avec conviction, il n’a pas dérogé à la règle, en répondant aux questions du Cardinal Ambongo. « Frère bien-aimé, acceptez-vous la charge que nous ont confié les apôtres et que nous allons vous transmettre par l’imposition de mains ? « Oui, j’accepte cette charge au service du peuple de Dieu et je m’engage à la remplir jusqu’à la mort avec la grâce de l’Esprit Saint », accepte-t-il. L’engagement est nourri des applaudissements. « Que Dieu lui-même achève en vous ce qu’il a commencé », prie Ambongo. Il s’ en suit sa consécration.

Lire aussi:Deo Nkusu à Mgr André-Giraud Pindi :’’Mfumu’eto, que Dieu vous fasse prospérer‘’

Appel à l’unité

La mission du nouvel est immense dans un diocèse immense avec des routes délabrées, des fidèles pauvres, etc. Mgr Pindi a aussi besoin des politiques du Kongo central. « La nécessité d’une franche et sincère collaboration entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel s’impose dans l’intérêt de ce même peuple. Vous êtes, excellence monsieur le gouverneur, messieurs les ministres et commissaires, porteurs d’espoir pour cette province qui a passé les dernières années dans les luttes improductives. Quand un royaume est divisé contre lui-même, dit le Christ, il ne peut tenir. Construisons l’unité de la province. Nous les Évêques, nous vous accompagnerons dans cette démarche. Nous osons croire que le temps de la distraction et des querelles inutiles est fini. La population du Kongo central veut voir ses autorités politiques au travail. Kisalu fuana banda bubu yayi, (le travail doit commencer aujourd’hui, Ndlr) », exhorte Monseigneur Giraud Pindi. Il s’adresse aussi en particulier au gouverneur Guy Bandu: « Dans votre mandat monsieur le gouverneur, lutter contre la corruption, lutter contre la perte de recettes de cette province richissime afin d’améliorer nos conditions de vie. Votre parcours professionnel et votre dimension spirituelle montre que vous en avez les compétences. L’église fera son travail dans la prédication au changement des mentalités de nos chrétiens engagés en politique et dans la gestion des affaires de l’état. « Aux députés, il les conseille de visiter la population de tous coins du Kongo central, car souligne-t-il, » la province ne se limite pas à la route Kinshasa-Matadi-Boma ».
Pour les déplacements du nouvel Evêque,le président de la République, Félix Tshisekedi lui donne une Jeep 4×4 et 50 000$ pour un début de ses projets pastoraux. Félix Tshisekedi garde de lui, l’image de bon prêtre et d’une pasteur sage et posé, signale Théo Tshilumba Wakabeya.son représentant.
Mgr Giraud Pindi remplace Mgr Daniel Nlandu Mayi décédé le 12 décembre 2021.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.