Atelier à Matadi, sur comment mener le plaidoyer pour la réforme des textes légaux en faveur des femmes

Atelier à Matadi, sur comment mener le plaidoyer pour la réforme des textes légaux en faveur des femmes

A l’atelier sur la réforme et dissémination des textes des lois en faveur des femmes, un troisième groupe de participants apprennent sur comment mener le plaidoyer en faveur de l’entreprenariat féminin, mardi 26 juillet, à la salle Maman Marie Mathy, à Matadi.

« On ne peut pas réformer, disséminer tant qu’on n’a pas vraiment les différents textes existant », leur fait comprendre Michel Muyumba, représentant d’ONU-Femmes. C’est une délicatesse tâche qui les attend. Pour permettre aux participants de bien faire leur travail, Annie-Thérèse Mbadu, secrétaire permanente de Réseau femme et développement et chargée de programme de Consortium DFF-REFED Kongo central, les a amenés à cerner « le plaidoyer, le lobbying et l’influence ». Ce projet rentre dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires. « Il permettra aux femmes entrepreneuses d’être en mesure de quitter l’informel pour pour formaliser leurs activités et être reconnues par l’État afin qu’elles soient protégées », explique-t-elle.

Participants éclairés

Pour une meilleure compréhension du travail de plaidoyer qui les attend, Odette Matsuela, Coordonatrice du Consortium DFF-REFED/KC, explique aux participants les différents états d’un plaidoyer. « Identification des problèmes, diagnostic du problème, analyse des acteurs clés, fixation des objectifs, formulation des messages clés, fixation du calendrier, la budgétisation et la mise en œuvre ainsi que le suivi et évaluation ». Ce qui permet aux participants d’être éclairés. Bénie Kunku, chargée du social à la Direction générale des recettes du Kongo central (DGR/KC) , peut désormais distinguer le plaidoyer du lobbying. « Le plaidoyer, c’est faire changer les décisions par contre le lobbying, c’est l’activité du groupe de personnes pour les intérêts communs ». Elle s’engage à entreprendre à l’issue de cette formation.

Cette formation se poursuit, jeudi le 28 juillet.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.