50ème anniversaire du MIS asbl:assistance des vieillards et des prisonniers, à Boma

50ème anniversaire du MIS asbl:assistance des vieillards et des prisonniers, à Boma

Le Mouvement de l’indépendance spirituelle (MIS) rend visite aux détenus de la prison centrale de Boma ainsi qu’aux personnes de 3ème âge hébergées au home des vieillards du Km3 dans la commune de Nzadi à Boma, deuxième ville du Kongo Central,à l’occasion du cinquantenaire de ce mouvement culturel à base spirituelle.

Belle surprise du MiS aux pensionnaires de l’institution carcérale de Boma. Ils savent qu’ils peuvent se restaurer.
‘’ Je suis ravi de leur visite. Les aliments qu’ils ont apporté vont vraiment aider à la survie des détenus et leur bien- être’’,remercie le directeur de la prison. Ils ont apporté du riz, semoule de maïs, huile ; cartons de tomate et spaghettis « pour renforcer l’alimentation de ces nécessiteux. C’est une manière de partager notre joie avec eux. Notre Hiérarchie depuis Kinshasa s’est mobilisée, y compris nos membres pour réaliser cette action qui témoigne notre amour à votre égard’’, explique Adolphe Balunga, responsable du MiS Boma.
Mais pourquoi le choix de Boma ? ‘’ Boma est une ville historique pour notre mouvement parce que plusieurs de nos prophètes proviennent d’ici. C’est aussi parce qu’il faut partager avec ceux qui manquent. Nous ne sommes pas une association nantie mais nous intervenons avec les moyens du bord. Les moyens, ce sont des gens. Le peu que nous avons rassemblé, c’est ce que nous avons partagé’’, ajoute le professeur Bercky Kitumu.

Des vieillards reconnaissants

A l’hospice de vieillards de Boma, la joie des personnages de 3ème âge est à son comble. Nestor Nimi est l’un d’eux. ‘’Nous remercions l’asbl MIS pour ce geste d’amour , c’est une visite surprise pour nous. On ne s’y attendait pas. Deux autres vieilles, Pelagie et Lewanie embouchent la même trompette,  ‘’Il n’y a que l’esprit Seigneur qui peut vous guider ici. Nous demandons à Dieu de vous rendre au centuple. Qu’il vous bénisse’’, prient-elles, l’une après l’autre.
Le MIS est né en 1971. Me Albert Claude Nduku-a-Nzambi en est le père fondateur. Beaucoup de Congolais connaissent cet artiste peintre qui a marqué l’histoire de la culture congolaise avec des œuvres comme Mvidi Mukulu Nzambi Mukulu, qui a bougé le monde sur le plan culturel et religieux. Pour ce mouvenment, Dieu était noir. Le MIS exerce ses activités dans plusiers province de la RDC mais également à travers le monde.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.