Un incendie spectaculaire réduit en poussière des maisons de fortune à Matadi

Un incendie spectaculaire réduit en poussière des maisons de fortune à Matadi

Sur l’avenue Palabala, à l’extrême droite de l’immeuble dragage à Matadi, l’incendie qui s’est déclaré la nuit du dimanche 21 à lundi 22 août a réduit en cendres plusieurs maisons de fortune.

Énorme dégât matériel : radios, télévisions, téléphones cellulaires mis en vente et tant d’autres partis en fumée. À en croire une source une friteuse branchée au moment où l’électricité était rétabli serait à l’origine de cet incendie. La seule maison de vente des téléphones cellulaires qui n’a pas pris feu a fait objet d’un pillage.  » De passage, un homme avertissait les gens de la présence du feu, difficile à le croire parce qu’il est réputé soulard. Les gens ont pensé qu’il était en train de raconter des salades », raconte une source. Cependant, la majorité des personnes présentes au lieu de l’incendie ont difficile à admettre qu’un court-circuit soit à la base. Selon elles, le feu a sûrement été mis par des personnes inconnues.

La maison Chadrack en vente des téléphones a été pillée. Les présumés voleurs ont profité de cette situation pour défoncer les cadenas de cette maison de vente des téléphones épargnée par le feu de l’incendie pour tout emporter. « Comment comprendre que l’on peut voler à cet endroit aussi longtemps qu’il y a des policiers qui montent la garde au gouvernorat?, s’interroge un habitant.Sûrement ,c’était un vol bien organisé. »,

Le gérant de cette maison déçu n’a fait que constater les dégâts.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.