Victoire nette, sans bavure du TP Ulimat sur ISP/Matadi

Victoire nette, sans bavure du TP Ulimat sur ISP/Matadi

Au tournoi interuniversitaire du Kongo central, en sa phase éliminatoire, le Tout-puissant Ulimat a étrillé ISP/Matadi 4-0, jeudi 23 août, au terrain Damar, à Matadi.

Les poulains de Patrick Ndumbi ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour se défaire de l’Institut supérieur pédagogique de Matadi (4-0). Bankua Nsambu (26′ et 29′) et Kinkala Samba (36′ et Samba 55′) ont respectivement inscrit un doublé. Pour Patrick Ndumbi, étudiant en L1 Droit( avec le système (LMD) et entraîneur du TP Ulimat, « cette victoire est le fruit d’une bonne préparation. Cependant, il y a encore du chemin à tracer  ». « On est pas encore arrivé. Il y a beaucoup à faire. Nous allons nous organiser pour avoir maintenant une équipe forte, compétitive qui peut facilement affronter d’autres institutions universitaires », envisage-t-il. Kinkala Samba qui a donné du fil à retordre à l’équipe de l’ISP/Matadi . »Je suis heureux parce qu’on a gagné sur le terrain on a multiplié les efforts pour l’avoir ».

ISP/Matadi quitte la compétition

Dans le camp de l’ISP/Matadi cette déconvenue fait mal, mais surtout permet aux dirigeants de changer leur fusil d’épaule et de revenir très aguerris lors de la prochaine édition. Alain Diwansa met en évidence le peu de temps d’entraînements qu’ils ont eu pour préparer ce match. « Mes joueurs n’ont pas respecté les consignes que je leur ai données. C’est pour cela qu’il y a cette défaite. Il n’y a pas eu vraiment assez d’entraînements », commente-t-il très déçu.

Les camarades de Boma peuvent se rassurer

Pour des raisons sécuritaires, Madame le Maire de la ville de Boma a interdit l’organisation de cette compétition dans la deuxième ville du Kongo central. Joël Mukasi Tuzamo, président provincial de la représentation des étudiants du Kongo central a mené un lobbying. « Je suis en contact avec les camarades de Boma. Je suis rassuré par rapport à la mission qu’on m’a donnée, les amis de Boma vont venir jouer ici à Matadi. Le Maire de la ville a vu qu’elle ne pouvait être en mesure de sécuriser ces étudiants. Ici, nous leur montrons qu’il y a l’ambiance », rassure-t-il.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.