ISSI s’impose devant le TP Ulimat

ISSI s’impose devant le TP Ulimat

Battu aux tirs au but (2-1), le TP Ulimat quitte officiellement la 2e édition du tournoi interuniversitaire du Kongo central, après le (2-2) à l’issu du temps réglementaire vendredi 2 septembre au terrain Damar. L’Institut supérieur en sciences infirmières de Matadi (ISSI/Matadi) se qualifie en quarts de finale.

L’opposition TP Ulimat – ISSI a tenu toutes ses promesses. Tactiquement et physiquement, les 22 acteurs ont répondu présent. La première mi-temps en a déterminé l’issue. Dès la 1e minute, ISSI prend l’ascendant sur le TP Ulimat, Lutete d’une talonnade lance les hostilités (1-0). A la 12e minute, parti en solo, enrhume deux arrières-gardes avant de lancer un missile qui n’a laissé aucune chance au portier de l’ISSI et remet les pendules à l’heure (1-1). C’était sans compter avec le sursaut d’orgueil de l’ISSI qui reprend l’avantage, à la 31e minute sur un penalty converti parfaitement par Mabongo (2-1). Contre toute attente, Bankua Nsambu, pour la deuxième fois de ce match, égalise pour le TP Ulimat, à la dernière minute du temps réglementaire (2-2).

Domination stérile du TP Ulimat

En seconde période, le TP Ulimat revient avec des nouvelles ambitions mais pêche sur le dernier geste. ISSI subit mais ne lâche cependant rien. La fin du temps réglementaire intervient sur cette note de (2-2). Place à la séance fatidique des tirs au but. ISSI s’applique et remporte la séance 2-1. Il se qualifie en quarts de finale. « Nous avons une grande joie, malgré que le match était vraiment difficile, mais nous avons gagné aux tirs au but », exulte Espoir Diasivingi, chargé des sports de l’ISSI/Matadi qui promet « de corriger les failles lors de la prochaine rencontre .

Arbitrage fustigé

« Sincèrement en première mi-temps, l’équipe n’avait eu la conscience malgré les deux buts marqués et encaissé deux. Mais la deuxième mi-temps, mes poulains ont quand même eu la conscience, mais vous voyez ce qui s’est passé sur le terrain, je n’ai pas de commentaire à faire là-dessus. C’est une réalité du football », lance dépité Patrick Ndumbi, entraîneur du TP Ulimat qui fustigé tout de même l’arbitrage.  » On ne peut pas violer nos faces », dit-il.
Cependant, Josué Mafuku, étudiant en L1 économie, accepte sportivement la défaite : »On a essayé de faire de notre mieux. Nous avons joué, on s’est battu jusqu’à la fin mais. ISSI a montré qu’ils sont forts côté pénalty. On donne la chance aux autres et que le meilleur gagne », souhaite-t-il.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.