Message à Guy Bandu des clubs du Kongo central engagés à la 39e édition de la Coupe du Congo de Basketball

Message à Guy Bandu des clubs du Kongo central engagés à la 39e édition de la Coupe du Congo de Basketball

Le go de la 39e édition de la compétition nationale de la balle au panier sera donné le 9 septembre prochain, à Lubumbashi, au Katanga. Trois équipes représenteront le Kongo central. Elles demandent de l’aide au gouverneur Guy Bandu.

A cinq jours du coup d’envoi de la 39e édition de la coupe du Congo de Basketball, les clubs du Kongo central demandent l’accompagnement. « Nous demandons qu’on nous soutienne. Que le gouverneur s’implique pour qu’on soit déjà à Lubumbashi parce que la compétition va débuter le 9 septembre. On devait déjà être le 5 ou 7 septembre si le gouverneur (Guy Bandu, Ndlr) nous libère », implore Patrick Losongo. « Nous sommes une jeune équipe. C’est pour la toute première fois que nous devons représenter la province au niveau national que nous défendrons valablement. Mais nous demandons aux autorités provinciales de nous soutenir, de nous accompagner financièrement, car c’est la grande difficulté que nous rencontrons », plaide Ramba Makombo, président de l’ASB Noudjoun.

Équipes prêtes

Leurs équipes :
ASB SCTP (ex onatra), ASB Victoire ainsi qu’ASB Noudjoum du Kongo central se préparent.
« On est prêt peut-être à 70%. Mais, nous continuons à travailler pour être prêt à la 39e édition de la coupe du Congo », s’engage Lebrun Damoto, entraîneur de l’ASB Noudjoun. Son équipe a joué une rencontre amicale, samedi 3 septembre au terrain Cercle, à Soyo, à Matadi. Le Match a été remporté par Noudjoun devant ASB Victoire (59-38), un autre représentant du Kongo central à ce championnat national. Un sparring-partner qui a permis à Damoto de déceler les failles de son équipe. « Il y a encore quelques petites erreurs que nous devons vraiment corriger. Des erreurs défensive et offensive. C’est pour cela, nous avons voulu jouer ce match après une semaine d’entraînement intense pour voir le niveau des athlètes. Sur le plan physique, nous sommes presque prêts. Mais, ça nous reste à travailler encore le côté technique, le tactique. C’est ce qui nous pose vraiment problème. Nous nous y attelons », promet-il. « Nous essaierons au mieux de faire la fierté de la province », espère, pour sa part, Mesagé Wamba, joueur.
ASB Victoire s’entraîne régulièrement au bassin Damar. Malgré la défaite de son équipe face à Noudjoun, Patrick Losongo, joueur de l’ASB Victoire, a foi en son équipe : »Nous avons capitalisé le championnat local ainsi que provincial, nous sommes au top niveau parce que notre rendement s’améliore au fil de temps. Nous ambitionnons atteindre à la demi-finale de cette compétition. « 
Des ambitions qui risquent d’être annihilées si ces équipes ne sont pas soutenues.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.