A Matadi, bagarre rangée entre les étudiants de l’ISC et de l’IBTP

A Matadi, bagarre rangée entre les étudiants de l’ISC et de l’IBTP

A cause de la confiscation d’un téléphone d’une étudiante de l’Institut supérieur de commerce (ISC) de Matadi par un étudiant de l’Institut du bâtiment et de travaux publics(IBTP) de Matadi, les étudiants de ces deux institutions en sont venus aux mains. Nœud du problème : une banalité.

Jets de projectiles, bagarre…L’espace compris entre l’ISC et l’IBTP est le théâtre des violences mais pour une histoire futile. N’eût été l’intervention de la police qui a usé des gaz lacrymogènes, la situation allait dégénérer. A la base, le téléphone d’une étudiante ravi. « Quand elle mangeait, un étudiant de l’IBTP  a confisqué son téléphone et la fille est rentrée se plaindre auprès de ses camarades qui se sont mobilisés  pour récupérer le téléphone. C’est ce qui a créé ce problème « , témoigne une source. Aucun incident grave n’est signalé jusqu’à présent.

‘’…Ça n’honore pas ‘’

Des sources concordantes, tout est parti du tournoi universitaire de football du Kongo central. Un étudiant de l’IBTP avait été tabassé par les étudiants de l’ISC lors de la rencontre entre ces deux équipes.

Le ravissement du téléphone ne serait que l’arbre qui cache la forêt. Malheureusement, les cours en ont pris un coup.   « Je pense que ce n’est pas bien parce qu’un étudiant, c’est une personne qui est responsable dans la société. Mais lorsqu’il y a de telles circonstances ou de tels actes, ça n’honore pas. Nous en tant qu’enseignant, nous ne pouvons pas encourager ce genre de pratique « , s’indigne Kinkela Nsabi, assistant à l’ISC de Matadi.

Ces deux instituts qui se regardent en chiens de faïence vont pourtant croiser le fer en quarts de finale du tournoi inter-universitaire comptant pour la troisième journée de phase de groupe, mardi 20 septembre, au terrain Damar. Qu’adviendra-t-il ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.