Diando Kulanga et Ntita Mundele lancent les hostilités de la 31e édition de l’Entente urbaine de boxe de Matadi

Diando Kulanga et Ntita Mundele lancent les hostilités de la 31e édition de l’Entente urbaine de boxe de Matadi

L’Entente urbaine de boxe de Matadi démarre avec plusieurs combats de différentes catégories : Cadet, Mimouche, Mouche, Léger, Super léger…, vendredi 17 septembre, à Sesol, à Kiamvu. Diando Kulanga et Ntita Mundele en donnent le go.

Les pugilistes Diando Kulanga de Nzube ainsi que Ntita Mundele de Danger de mort boxent dans la catégorie Cadet – 30kg. Au terme de trois rounds , les deux boxeurs se neutralisé. Deux juges contre deux déclarent nul le combat. A l’instar de ce combat, plusieurs autres ont lieu, comme celui qui a opposé Yabanga Nazui de Danger de Mort contre Nsakala Luamba de Nzube, dans la catégorie léger – 60Kg. A l’unanimité, les juges attribuent la victoire au poing à Nsakala. « J’ai durement travaillé pour atteindre ce stade. Je suis heureux de la victoire. Le travail continue car l’objectif pour moi reste la finale », ambitionne-t-il. Sportivement, Yabanga s’incline devant la suprématie de son adversaire.

Des clubs affiliés

Pour cette 31e édition de l’Entente urbaine de boxe de Matadi, sept clubs y participent. Danger de Mort, Léopards, Pathy Pomba, Mukuwa Konzo Junior, Nzube, Stars ainsi que Kiyers. Ils alignent les athlètes dans toutes les catégories. « Aucun boxeur n’ira au championnat provincial s’il ne combat », attire l’attention des pugilistes, Mvuamba Tatukila Bayuda, président de l’Entente.

Cette compétition s’étend jusqu’au dimanche 18 septembre.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.