La tombe de Selembawu, le site qui donne le la du tourisme urbain, à Kinshasa

La tombe de Selembawu, le site qui donne le la du tourisme urbain, à Kinshasa

Le tourisme urbain est relancé. Première étape, à Kinshasa : la tombe de Selembawu. Le ministre national du Tourisme Modero Nsimba y conduit notamment des touristes de marque.

Nichée sur les hauteurs de Mont Ngaliema, en face de GLM, à proximité de la Clinique éponyme, la tombe de Selembawu est colonisée par un faux ébénier (aussi appelé Wenge). Une épigraphe mentionne : ‘’Ce Wenge a été planté  en mémoire  de Selembawu, ancien esclave de Ngambeno Ngolomisow  et Mutswe. Selembawu a prospéré au point d’acheter sa servitude et devenir  chef. Il est mort  en 1927. D’après les documents d’archives, il a été enterré en ce lieu en position accroupie. L’arbre symbolise la force vitale et la continuité de la vie. ‘’

Le grand chef Selembawu, fut muteke de la rive droite du Pool Malebo.

Rénover la tombe de Selembawu

C’est entre autres, ces explications que le ministre du Tourisme donne à Gentiny Ngobila et autres touristes. Il veut donner une cure de jouvence à ce sépulcre.

Ces touristes sont étonnés par cette découverte. ‘’Je ne pouvais pas imaginer que c’est le nom de quelqu’un ‘’, lance émerveillée une touriste.

Ils s’y sont déplacés à l’aide des bus touristiques urbains achetés par l’Office national du tourisme sous la bannière du ministre Modero Nsimba.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.