Mbanza-Ngungu vainqueur de l’édition 2022 du championnat provincial de Ju-Jitsu du Kongo central

Mbanza-Ngungu vainqueur de l’édition 2022 du championnat provincial de Ju-Jitsu du Kongo central

Mbanza-Ngungu bat Matadi et Muanda en combats par équipe, dimanche 30 octobre, au terrain de tennis de Chaudron, à Matadi et remporte le championnat provincial de Ju-Jitsu du Kongo central .

« C’est la toute première fois que Mbanza-ngungu remporte le championnat provincial par équipe, face à Matadi et Muanda, en tout cas, ce n’était pas facile. Eh ben ! Mbanza-Ngungu vient d’être honoré », se réjouit Grâce Kaluka, capitaine de la sélection de Mbanza-ngungu. Cette sélection a pu déjouer les pronostics. « Je m’attendais à ce que les athlètes de Matadi fassent de bons résultats, mais ce qui m’a étonné de plus c’est de voir les athlètes des Mbanza-ngungu exceller », n’en revient pas maître Jugo, vice-président de la Ligue de Ju-Jitsu et Self-défense du Kongo central.

Challenge Me Jugo

Dans cette fête provinciale de Ju-Jitsu, il a aussi été question du challenge maître Jugo. Le vice-président de la Ligue de Ju-Jitsu et Self-défense du Kongo central, candidat à la présidence de fédération milite pour la pérennisation de cette discipline à travers la RDC. « Je suis d’abord technicien, compétiteur aussi. J’ai laissé la compétition sans aucun souvenir, c’est par là que j’ai eu l’initiative de commencer à faire les challenges pour aider la jeunesse », explique-t-il.

La première édition de ce challenge a vécu à Matadi en 2009, la deuxième et troisième à Kinshasa et récemment le quatrième dans le haut-Katanga. Ce challenge est aujourd’hui à sa 5ème édition. « L’idée n’est pas de se limiter à Matadi. Je dois parcourir toutes les 26 provinces. Dans un mois, je serai au Nord-Kivu et Sud-Kivu au même moment, après le Sud-Kivu, je serais à Kisangani et puis rentrer à Kwilu », annonce-t-il. Au challenge, les médailles, Kimonos ainsi que de l’argent sont remis aux champions.

Victoire de Nkongolo

Un des combats de ce challenge est celui qui a opposé Nkongolo Badindi contre Guzis Konji de la catégorie senior (-69Kg) au terme duquel Nkongolo Badindi l’a remporté. « Le combat était difficile, mais j’y suis allé jusqu’au bout pour avoir cette victoire, se réjouit-il. . J’encourage mon adversaire, il a aussi bien travaillé. Mon souci est qu’il s’améliore. Je lui conseille de bien faire le recyclage pour comprendre l’arbitrage de Ju-Jitsu.  »

En revanche Guzis Konji s’incline en toute sportivité. « Toute défaite, il faut d’abord l’admettre. Parfois, on est meilleur, il suffit de faire une erreur et vous perdez votre combat. A mon avis, j’ai combattu avec beaucoup d’ignorance parce qu’il me semble bien, j’ai maîtrisé le combat », se rend-il compte.

Championnat national en vue

De cette compétition proviendront les athlètes qui iront représenter le Kongo central au championnat national de la spécialité qui se déroulera à Kinshasa du 26 au 27 novembre prochain. « Nous voulons une représentation valable pour défendre l’honneur de la province », souligne Mabiala Zamonika, chef de bureau et chargé des activités physiques et sportives à la division provinciale des sports et loisirs. Mais cela passe par une bonne prise en charge des athlètes par l’exécutif provincial comme le pense Nkiambi Ngangwele. « Le championnat national se déroulera bien si on nous soutient. Que la province nous soutienne en fournissant les équipements, être bien logé », estime-t-il.

La soirée du second jour de cette compétition se termine par une démonstration des arts martiaux (Taekwondo, Judo, Sambo et Ju-Jitsu) en mémoire du directeur technique national, Jean Bukasa. Ce qui traduit la satisfaction du président de la Ligue de Ju-Jitsu et Self-défense du Kongo central, Jean Nicaise Nsosa qui l’évalue  » à plus de 99% ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.