Au Kongo central, des entraîneurs désormais détenteurs de la licence C fédérale

Au Kongo central, des entraîneurs désormais détenteurs de la licence C fédérale

La licence C fédérale, précieux sésame, vingt entraîneurs du Kongo central la détiennent désormais. Ils ont suivi, une formation deux semaines durant , à Matadi dispensée par directeurs techniques nationaux.

« Que ces connaissances ne demeurent pas vaines. Mettez-les en pratique sur le terrain pour que le football du Kongo central puisse reprendre son essor. Car le Kongo central, jadis un drainé de football est aujourd’hui en perte de vitesse par manque de cadres formés, conseille Joseph Mukeba Mulamba, directeur technique national, adjoint chargé de la formation. La particularité de cette licence C fédérale, c’est qu’elle permet à l’entraîneur congolais de pouvoir prester avec les jeunes de 13-15 ans dont l’objectif est le perfectionnement technique.

Relever le football

Face à la baisse du football en RDC, la Fédération congolaise de football association (Fecofa) a pris la mesure du problème. « La vision de la fédération, c’est qu’on puisse confier tout enfant sinon tout talent qui pratique le football entre les mains des cadres qualifiés parce que le joueur né avec du talent. Il doit acquérir les connaissances. Et, ce sont des cadres formés qui doivent le faire. C’est ainsi que cela permettra, donc, à relever le niveau des joueurs ainsi que des équipes, donc du football de la province », annonçait à www.Infobascongo.net Medar Lusadisu, directeur technique national.

Être à la hauteur des attentes

Les apprenants conscients de la tâche qui est la leur, se veulent rassurant. « Nous assurons aux DTN qu’ils ne sont pas venus passer du temps ici », garanti Daddy Lufwa, entraîneur de AS Les Lions. « Ce que nous venons d’apprendre, nous allons le transmettre aux enfants », complète pour sa part Nono Nkutshi, entraîneur de AC Tracam qui fait son apparition à la division d’élite de Matadi.
Cette formation de deux semaines assortie d’une évaluation pratique et écrite a été de haut niveau. Jannick Nyalisa Ndinga, le certifie. « On est tellement impressionné sur des telles initiatives au Kongo central. Nous entraîneurs bénéficiaires, nous sommes heureux ».

Fort de l’importance de la formation, le directeur technique provincial du Kongo central, Denis Makenga projette trois journées pédagogiques, en décembre prochain, à Boma. Et le stade de formation de la licence D fédérale en Janvier.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.