Résurgence de la rougeole et de la Covid-19 : des journalistes formés pour sensibiliser les habitants du Kongo central

Résurgence de la rougeole et de la Covid-19 : des journalistes formés pour sensibiliser les habitants du Kongo central

Face à la recrudescence de la Rougeole et de la Covid-19, des professionnels des médias des radios de proximité viennent d’être formés en vue de sensibiliser les habitants du Kongo central.

Les organisateurs font remarquer aux journalistes que ‘’le média reste un canal incontournable pour l’atteinte des objectifs ; notamment réduire le taux de contamination à la rougeole et à la Covid-19.  ‘’Si nous voulons lutter efficacement contre la Covid-19, et même la rougeole, maladie dont fait face nos enfants, vous devez encourager la communauté, les parents surtout à respecter le calendrier vaccinal. La vaccination est l’une des pratiques familiales essentielles. Parlez-en dans vos émissions, recommande Marie Nzita, présidente de la Task Force Communication Kongo Central. Une personne vaccinée renforce son immunité et quand c’est tout le monde qui adhère à la vaccination, on atteint l’immunité collective.’’  

Nouveau calendrier vaccinal

Neuf sur trente et une (9/31) zones de santé que compte la province sont touchées par la rougeole avec 90 cas notifiés. ‘’Malgré les efforts fournis, il y a résurgence des cas de rougeole dans nos zone de santé. Nous comptons sur vous pour que les parents aient la bonne information. Avec l’introduction de la 2ème dose de VAR et VPI, les parents doivent savoir que c’est au cours du PEV de routine que leurs enfants vont recevoir ces vaccins’’, informe Dr jean Louis, consultant UNICEF. Le nouveau calendrier vaccinal inscrit la 2ème dose du vaccin contre la rougeole à 15 mois contrairement à l’ancien qui limitait l’âge de l’enfant à  9 mois pour l’administration du VAR. Ce nouveau calendrier inclut également une 2ème  dose du vaccin poliomyélite inactivé (VPI) pour prévenir la maladie.

Vacciner contre la Covid-19

Experts de l’OMS, docteurs Eric Zouna et Wivine Nyembo se sont attelés sur l’approbation de l’intégration de la vaccination contre la Covid-19 au cours de ce PEV de routine ‘’ pour ne pas créer un double service au programme qui existe déjà et aussi limiter le coût’’. Ils ont souligné la nécessité d’atteindre au moins 30% des personnes vaccinées sur l’ensemble du pays. D’où l’organisation dans les prochains jours d’une autre campagne de vaccination contre Covid-19.  Le Kongo Central n’a vacciné que 9,7% de sa population.

En effet, le Kongo central fait face à la 6ème vague de la pandémie de la Covid-19. ‘’Sur  13 zones  touchées, la zone de santé de Matadi est l’épicentre de la maladie avec 126 cas sur 222 soit 57%. Deux décès sont signalés dans les zones de santé de Boma et Muanda avec chacune un décès. Depuis la 6ème vague, la courbe évolue de manière exponentielle. Le taux de létalité est de 0,9% ’’, a fait savoir Dr. Germain Mumfwa, de la cellule de surveillance épidémiologique à la Division provinciale de santé.

Sensibiliser

Après une longue période de manque de notification des cas de la Covid-19, des habitants déjà dans le dénie de la maladie vont faire face aux journalistes.  ‘’Persuader le public à une adhésion massive au vaccin contre la Covid-19 ‘’, encourage Dr. Germain Mumfwa. 

Ces journalistes doivent produire des émissions, des spots et microprogrammes en faveur de la promotion des pratiques familiales essentielles (PFE) y compris la vaccination et les gestes barrières contre la Covid-19 leur a fait savoir Jean Marie Batomene, chef de division provinciale de la communication. 

Les deux parties ont renouvelé leur contrat de partenariat.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.