Kongo central :pour lutter contre l’insécurité, le gouverneur Guy Bandu dote la police des moyens de locomotion

Kongo central :pour lutter contre l’insécurité, le gouverneur Guy Bandu dote la police des moyens de locomotion

Vendredi 2 décembre, au commissariat de l’état Major, à l’occasion de la cérémonie solennelle de sa présentation aux officiels de la Police nationale congolaise(PNC) du Kongo central, Guy Bandu, gouverneur de province, qui fait de l’axe sécuritaire la plus grande priorité de son mandat, renforce l’outil opérationnel de la police de sa juridiction pour affirmer l’autorité de l’État.

Au total 34 engins roulants mis à la disposition de la PNC du Kongo central pour améliorer sa performance. “Mon gouvernement s’est résolu dans sa tâche d’accompagner le chef de l’État de pouvoir doter notre police des moyens nécessaires afin d’intervenir avec promptitude face à ces enfants connus sous le nom de  »Kulunas » ainsi qu’à tous ceux qui s’évertuent à défier l’État”, explique Guy Bandu. Ces engins : neuf Toyota 4WD Land cruiser, dix Toyota IST, une ambulance médicalisée de marque Toyota Land cruiser, dix motos Hjiso-IIA Haojin. Parmi ces engins roulants, neuf sont offers par la maison civile du chef de l’État, Félix Tshisekedi.

Non à l’insécurité

Cette dotation se fera en deux phases. La première concerne les points chauds sécuritaires, la seconde, c’est dans le Kongo central profond. “On ne veut plus entendre parler de l’insécurité, des  » Kulunas”, met en garde Guy Bandu.
Cette dotation tombe à pic alors que la criminalité à travers la province du Kongo central connaît une fulgurante ascension. Sur la route nationale numéro 1 Matadi-Kinshasa, les coupeurs de route dictent la loi. Des maisons sont mis à sac… Guy Bandu conscient du retard que peut causer l’insécurité tient à renforcer l’autorité de l’État sur toute l’étendue du Kongo central. « Au cas contraire, il n’y aura pas de cohésion sociale, encore moins du développement ni la concrétisation de la vision du chef de l’État, ni la mise en place du programme de 145 territoires”, relève le gouverneur.


Avec l’appui du ministère de l’intérieur, une brigade spéciale de contrôle et de sécurisation de la RN1 sera mise en place.

La police déterminée

Le commissaire provincial de la police nationale congolaise du Kongo central qui reçoit les clés de ces engins roulants des mains de Guy Bandu est content. ”Merci beaucoup excellence pour ce geste très significatif que vous faites aujourd’hui à l’endroit de votre police pour la rendre beaucoup plus efficace et vous promet par cette occasion que ces engins roulants que vous remettez aujourd’hui à votre police du Kongo central vont être utilisés en bon père de famille”, rassure Placide Nyembo.

Et de poursuivre :“Je vous promets excellence que ces engins vont faire du travail sur le terrain et que nous allons vous donner des résultats escomptés. Compter sur votre police”.
Les habitants, c’est eux qui subissent de la part des malfrats et autres. Ils ont appris la nouvelle. “Je suis très heureux. C’est la toute première fois de voir un gouverneur du Kongo central poser ce geste. Nous l’apprécions. Alors ces jeeps données à la police, ne sont pas pour leurs foyers. C’est pour leur permettre de mieux assurer la sécurité de la population, qu’ils les utilisent à bon escient pour que la population soit assurée et à l’aise”, conseille Anaclet Tamba.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.