Lifkoce TC Elima-AC Mavungu : les Élimiens s’en prennent à l’arbitre

Lifkoce TC Elima-AC Mavungu : les Élimiens s’en prennent à l’arbitre

Mécontents de l’issue de la rencontre qui a opposé leur équipe, le TC Elima à la formation de l’AC Mavungu (1-1), les Élimiens s’en prennent à l’arbitre central, Nlandu Soki Kabose. Ils l’arrossent du sable. Les deux équipes jouaient pour le compte du match avancé de la cinquième journée du Championnat provincial semi-direct (CPSD) de la Ligue de football du Kongo central (Lifkoce), samedi 3 décembre, au terrain Damar de Matadi.

A la 98e minute Nlandu Soki siffle la fin de cette opposition, alors que les rouge et or s’apprêtaient à exécuter probablement le dernier corner du match. Ce coup de sifflet final laissent les supporters du TC Elima dans leur soif, eux qui tenaient mordicus sur la victoire du team sur les académiciens. Ils s’en sont pris à l’arbitre central. La scène est désolante. Nlandu Soki quitte le terrain Damar grâce à l’intervention des brigadiers de cette infrastructure sportive. Au cours de la rencontre, ils étaient en désaccord avec certaines décisions arbitrales. “L’arbitrage était correct. Les fanatiques doivent arrêter de s’en prendre aux arbitres. Ce sont eux les maîtres du terrain. Ils contrôlent tout. Il n’y a rien de grave. Félicitations à eux parce qu’ils ont pu maîtriser la température, c’était un grand match”, reconnaît Ismaël Maboloko, capitaine du TC Elima. Chris Bashey, entraîneur de l’AC Mavungu ne trouve aucun inconvénient dans la prestation des arbitres. “Aucun arbitre n’est parfait. Le problème c’est que les arbitres du Kongo central ne font pas de recyclage raison pour laquelle il y a des erreurs qui se font. Ce n’est pas un problème. Je félicite ce trio arbitral”

Mavungu en tête du classement

Ni vainqueur ni vaincu dans ce match physiologiquement très engagé. Les académiciens commencent le match sous un chapeau de roue. Dès le premier quart d’heure, ils trouvent la faille. Dans un cafouillage, après un corner parti de la gauche vers la droite, Makanda Ndongala profite de la nonchalance de la défense rouge et or pour propulser la balle au fond du filet. Un but à zéro score à la pause. A la reprise, bien qu’acculés, les académiciens ne lâchent pas prise. Mais ils finissent par céder à la 83e minute. Elima rend la politesse à Mavungu. Dans un corner parti de la gauche vers la droite, Ransy Baya, dans un cafouillage remet le Tout capable dans le bon sens. Un but partout. Peu avant ce but égalisateur, deux de supporters de ces équipes s’affrontaient déjà. Cette situation avait occasionné un arrêt momentané de la partie pendant cinq minutes. “Je félicite mes coéquipiers parce que nous avons démontré que nous sommes capables de réagir et d’arracher ce point du match nul, surtout que l’équipe adverse avait marqué en premier”, explique Ismaël Maboloko. Pour Chris Bashey.“ce n’est pas un regret, Elima est une grande équipe. Je félicite mes poulains pour les efforts consentis. Il fallait s’attendre à subir”.

Les deux équipes ont chacune quatre points. Mavungu avec un goal différence de +3 occupe la première place, suivi du TC Elima +2.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.