Lifkoce: arrêt du match AC Mavungu – FC Manoka à cause de l’inondation du terrain

Lifkoce: arrêt du match AC Mavungu – FC Manoka à cause de l’inondation du terrain

La pluie diluvienne qui s’est abattue l’après-midi du dimanche 11 décembre, sur Matadi, inonde l’aire de jeu du terrain Damar. Conséquence: arrêt du match AC Mavungu contre FC Manoka à la 80e.

Inondé, l’aire de jeux du terrain Damar devient impraticable alors que Mavungu et Manoka s’affrontaient pour le compte du match avancé de la cinquième journée du groupe C du Championnat provincial semi-direct (CPSD) de la Ligue de football du Kongo central (Lifkoce). La pluie commence à tomber des cordes à la 72e minute. A la 80e, l’arbitre central, Simon Mayindu est obligé d’interrompre la rencontre pendant que le marquoir indiquait (0-0). Ce match se poursuit lundi 12 décembre à 9 heures 30.

Appel à l’aide

De part et d’autres, c’est la déception. Selon Chris Bashey, entraîneur de l’AC Mavungu. “A chaque fois , je le dis, le football ne peut se développer sans infrastructures adéquates dans notre province”, se ressasse-t-il.
Depuis la fermeture du stade Lumumba pour des travaux de rénovation, le terrain Damar reçoit les matches de l’Entente urbaine de football de Matadi (Eufmat), et ceux du CPSD de la Lifkoce à Matadi. Malheureusement, à chaque fois qu’il pleut, la la fête est gâchée . “Le terrain ne répond pas aux normes du football. Je demande à nos autorités de nous aider vraiment pour l’émergence de la jeunesse de notre province. Sinon, on aura toujours des problèmes pendant le championnat. Vraiment, nous demandons à Guy Bandu, le premier sportif du Kongo central de nous venir en aide ” supplie presque Vital Lusala, entraîneur du FC Manoka.

Déception

L’opposition AC Mavungu – FC Manoka n’est pas la seule que devait accueillir le terrain Damar, mais aussi celle qui devait mettre aux prises, les vert et blanc du CS Imana face à l’équipe du SC Amical AB. A cause de l’état du terrain, ce match ne s’est pas joué. Il doit être reprogrammé. “C’est une déception. L’équipe n’a pas assez de moyen, quand vous dépensez pour préparer de tels matches, arrivé ici, vous ne jouez pas, ça fait mal. Ça fait mal parce qu’il y a encore du temps, si le terrain était en bon état, on devait jouer ”, regrette Pela Kuth, entraîneur adjoint du CS Imana Daring. “Les autorités peuvent nous aider à aménager l’aire de jeux parce que si ça continue comme ça, il y aura plusieurs matches qui ne vont pas se jouer parce qu’une fois qu’il pleut le terrain est impraticable. On continue à préparer l’équipe, on est encore au début il y a plusieurs matches à jouer. J’espère qu’on ira jusqu’au bout”, lance-t-il dubitatif. .
La seule rencontre de ce groupe qui s’est jouée, c’est celle qui a opposé à Inga, Inga Sport contre le RC Village. Match qui s’est soldé sur la note de trois buts à zéro en faveur des locaux.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.