Départ honorable à la retraite de 20 cadres et agents de l’OEBK

Départ honorable à la retraite de 20 cadres et agents de l’OEBK

Le comité de gestion de l’Organisation pour l’équipement de de Banana-Kinshasa(OEBK) sous la férule de Jean-Claude Mavambu a, enfin réussi à mettre dignement à la retraite 20 cadres et agents de ce service publique qui attendaient depuis belle lurette.
La cérémonie de leur départ a été présidée par le ministre ai des Transports, voies de communication et de désenclavement Marc Ekila, à Matadi.

Des larmes versées, des embrassades, des youyous, la danse et un repas copieux : le départ des retraités de l’OEBK fera date. « Nous continuerons à pérenniser cette culture de la mise à la retraite des agents », promet Jean-Claude Mavambu, directeur général de l’OEBK.
Depuis pres de 10 ans, certains cadres et agents de cette organisation ayant pourtant atteint l’âge de la retraite attendaient d’être désintéressés mais sans succès . Du coup, ils continuaient à percevoir leur salaire. Jean-Claude Mavambu et les autres membres de son comité de gestion ont fait de leur départ à la retraite leur cheval de bataille. « Souvent dans notre pays, il est considéré être envoyé à la mort lorsqu’on vous demande d’aller en retraite. Mais le président (Félix Tshisekedi, Ndlr) a pensé qu’il faut changer la donne. Lorsque l’on vous envoie en retraite, c’est la célébration du travail parce que vous partez mais vous laissez aussi la place à la nouvelle génération, c’est une façon de créer de l’emploi. J’exhorte le directeur général à continuer sur la même lancée  », encourage Marc Ekila, ministre national ai des Transports, voies de communication et de désenclavement.
Parmi les 20 retraités, Madiata et Kalombo, deux ingénieurs qui ont participé à la construction du pont Maréchal Mobutu. Les japonais aussi leur devaient fière chandelle. « Je suis reconnaissant et même ému du fait que vous avez été le lien de nos deux pays en contribuant à la réalisation et à la maintenance du Pont Matadi depuis de longues années. Pour terminer, je voudrais hausser la voix pour dire : « Pont Matadi oyé », « OEBK oyé ! » et Madiata San et Kalombo San, oyé ! « (San en japonais, signifie monsieur en français, Ndlr).
« La fin d’une carrière, c’est le début d’une nouvelle carrière, leur signifie tous Guy Bandu, le gouverneur du Kongo central . Je vous souhaite bonne chance dans votre nouvelle carrière. »

Immortaliser Madiata et à Kalombo

Des mains de Jean-Claude Mavambu, ils ont reçu des ordinateurs pimpant neuf. Marc Ekila propose que des salles de l’OEBK porte les noms de ces deux veterans pour les immortaliser. Le ministre a remis à tous les retraités leurs attestations de fin de service, des chèques symboliques représentants leurs indemnités de fin carrière et des congélateurs en cadeau. « Nous remercions le ministre des Transports, voies de communication et de désenclavement d’avoir rendu cela possible (le départ à la retraite, Ndlr) avec le soutien du comité de gestion », remercie Claude Nsabimana, le représentant des retraités.

Liliane Bawota est cadre à l’OEBK et épouse du retraite Gesanga.


Retraités, cadres et agents ont partagé un repas et se sont tremoussés.

One Response to "Départ honorable à la retraite de 20 cadres et agents de l’OEBK"

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.